Santé et Bien-être

Que pensent les aidants de la téléassistance ?

Aujourd’hui, la téléassistance mobile et ou fixe est présente dans plus 500 000 foyers en France. Le taux de pénétration de la téléassistance chez les plus de 65 ans et de 6 % en France contre 10 % pour les Suédois et quasi 14 % pour nos voisins les Anglais. Les principaux bénéfices de la téléassistance sont de rassurer la personne équipée et ses proches mais également d’intervenir rapidement en cas de chute. En effet, En France, les chutes constituent la première cause de décès accidentel chez les plus de 65 ans. Le taux de chute des plus de 65 ans est de 30% et il atteint 50% pour les plus de 80 ans.

On sait qu’une bonne solution de téléassistance satisfait la quasi-totalité de personnes qui en bénéficient, mais Filien ADMR (acteur de la téléassistance et acteur de la Silveréconomie) s’est également intéressé à l’avis de ceux qui en « bénéficient » indirectement : les aidants.

Qu’attendent les aidants d’une téléassistance ?

Avec l’évolution des usages et l’apparition de nouvelles technologies comme les objets connectés, LA nouvelle priorité des aidants est l’aide sur la santé : en effet, 56 % des aidants attendent d’une téléassistance un suivi dit e-santé comme par exemple le suivi à distance de la pression artérielle, du rythme cardiaque etc.

L’étude menée par Filien ADMR est allée plus loin, nous vous laissons découvrir l’infographie ci-dessous :

Pour commenter cette infographie, nos confrères de Silvereco.fr ont interrogé le Directeur Général de Filien ADMR :

 » […] Pendant longtemps la téléassistance est restée sur un palier technique relativement simple. Nous avons désormais les moyens et les savoir-faire pour créer la téléassistance de demain. Nous pouvons dès à présent préparer l’arrivée des nouvelles générations avançant dans l’âge, et répondre à l’évolution des besoins, des usages et de leur rapport avec les technologies. L’enjeu est de savoir répondre non seulement aux besoins de l’aidé, mais aussi au couple aidant-aidé. L’aidé attend que son téléassisteur sache prendre en compte sa situation de vie personnelle, dans toute sa variété …  » voir l’intégralité de l’interview sur Silvereco.fr ici.

Bazile au service des aidants

Comme le montre l’infographie, 76 % des aidants pensent que l’aide technologique ne remplace pas l’aide humaine mais 67 % d’entre eux pensent qu’elle lui est complémentaire. Aujourd’hui, Bazile continue d’innover en ce sens et propose du matériel et des services qui mettent la technologie au cœur de la relation humaine mais sans pour autant la remplacer. Bazile propose constamment de nouveaux services qui soulagent l’aidant grâce à la surveillance et la bienveillance des opératrices Bazile.

Tout récemment, la marque Bazile Télésanté a lancé une offre pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Équipé d’une ceinture discrète, le porteur de la ceinture peut être géolocalisé à tout moment par les proches et les opératrices Bazile. Au préalable, un périmètre de sécurité est défini par les proches, ce qui permet en cas de sortie de ce périmètre de déclencher une alerte (les proches estiment qu’au-delà de cette zone la personne commence à être en danger) les opératrices préviennent immédiatement les contacts d’urgence et/ou les secours.  La ceinture peut également déclencher des alertes en cas de chute, de batterie faible et d’entrée dans une zone dite dangereuse (lac, forêt, voie rapide…)

L’offre accompagnement Alzheimer a été étudiée pour permettre un maintien à domicile plus confortable et plus durable pour les proches et la personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer.

Retrouvez toutes les informations relatives à l’offre accompagnement Alzheimer sur le site bazile-telesante.fr

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *