AU QUOTIDIEN

Angela Vorobyeva, 86 ans, recordwoman de l’ascension du Kilimanjaro !

Son histoire deviendra légende…

Véritable scénario Holywoodien, Angela Vorobyeva a réussi l’exploit de gravir le Kilimanjaro (5 895 m), le plus haut sommet d’Afrique, à l’âge de 86 ans.

 

Une ascension incroyable

Tout a débuté avec une promesse, alors âgée de 6 ans, elle promet à sa sœur (souffrante d’une pneumonie) de voyager pour elle. Elle décide alors de lui rendre hommage… Mais quel hommage ! Elle a réalisé un pari fou : gravir le mont Kilimandjaro à 86 ans.

Cette femme russe n’a jamais eu l’idée d’abandonner. En effet, Angela est une véritable force de la nature. Durant cette aventure, cette dame a montré une force et une détermination hors du commun. Elle a décidé de grimper ce mont exceptionnel avec sa fille, Vera, 62 ans. Elles sont arrivées au sommet de la montagne le jour de l’anniversaire de sa sœur défunte : le 29 octobre 2014. Lors de son interview, enregistrée après cette ascension, elle révèle, plein de fougue, avoir dansé un tango avec le guide à 4000 mètres d’altitude !  Cela nous montre à quelle point cette femme est incroyable et attachante.

Retrouvez la vidéo du tango avec le guide ici

 

 

Un parcours semé d’embûches

Durant les premiers jours, tout allait plutôt bien pour celle qui a toujours beaucoup marché dans sa vie. Au fur et à mesure de l’ascension, il s’est mis à pleuvoir des cordes et la marche se faisait de plus en plus difficile. Elle nous témoigne de la difficulté de l’épreuve : « On marchait pendant la journée et la nuit, les guides passaient leur temps à sécher nos vêtements pour qu’ils soient chauds le lendemain. J’ai cru que ça n’allait jamais s’arrêter. » D’après elle, le plus dur fut la dernière ascension : la conquête du Pic Uhuru. « La fatigue semblait insurmontable, je me sentais vidée de mon énergie. L’ascension du camp Barafu jusqu’au sommet nous a pris 13 heures », relate-t-elle.

 

 

La jeunesse éternelle? Pas loin…

Quasi nonagénaire, l’ascension d’Angela Vorobyeva relève de l’exploit. Quel est son secret? Elle répond tout simplement « une hygiène de vie irréprochable. J’ai toujours beaucoup marché et je n’ai pas de problème de tension artérielle. Chaque matin, je commence par faire des exercices et prendre une douche froide ». Est-ce là le secret de la vie éternelle…? Pour arriver à réaliser un exploit similaire, on veut bien essayer !

 

Véritable preuve de volonté et de courage, cette femme restera dans le GuinnessBook des records comme étant la personne la plus âgée à avoir grimper en haut du mont Kilimandjaro. Bravo Angela !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre inscription a été enregistrée

Nous rencontrons une diffculité pendant l'enregistrement de votre inscription. Veuillez réessayer.

will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.